Baccalauréat SMS - Sujets de Biologie Humaine

Session 2005 Polynésie

(10 points)

Corrigé

1. ANATOMIE DE L’APPAREIL DIGESTIF.  (2,5 points)

1.1 Anatomie générale.
Annoter le schéma de l’appareil digestif du document 1 et le rendre avec la copie.

1.2 Histologie.
Le document 2 représente en coupe une structure de l’organe 10.

1.2.1. Mettre un titre et annoter ce document (à rendre avec la copie).
1.2.2. Préciser la nature des liquides circulant dans les vaisseaux représentés et comparer leur composition.
1.2.3. Colorer les vaisseaux 2, 4 et 8 avec les couleurs conventionnelles.

2. LES GROUPES ALIMENTAIRES.   (1,5 point)

2.1 Présenter sous forme de tableau les six grands groupes d’aliments et leurs principales caractéristiques nutritionnelles.

2.2 Intégrer les aliments ci-dessous dans le tableau proposé.

- pain - miel - steak haché
- beurre - frites - pâtes
- confiture - camembert - poires
- biscottes - salade verte - œuf dur.

3. DIGESTION ET ABSORPTION DES PROTIDES.   (2 points)

3.1 Définir digestion et absorption.

On réalise in vitro une étude expérimentale de la digestion pancréatique d’une protéine du blanc d’œuf : l’ovalbumine.
On prépare cinq tubes à essais.
Après séjour au bain marie pendant 2 heures, le contenu de ces tubes est analysé à l’aide du test du biuret et de la réaction à la ninhydrine.
Le contenu des tubes en début d’expérience, les conditions d’incubation et les résultats des tests pratiqués sont résumés dans le tableau ci-dessous :

TUBE

CONTENU

température
(° C)

 

pH

test du
Biuret

test à la ninhydrine

1

Eau + ovalbumine + albumine

37

8

positif

négatif

2

eau + ovalbumine + albumine + pancréatine

37

8

négatif

positif

3

eau + ovalbumine + albumine + pancréatine + HCl

37

2

positif

négatif

données : la pancréatine est une source d’enzymes extraite du pancréas.
                 le test à la ninhydrine révèle la présence éventuelle d’acides aminés.

3.2 Analyser, de manière détaillée, les résultats de l’expérience et en déduire l’action de la pancréatine sur l’ovalbumine et l’une des conditions de son activité.

3.3 Nommer les enzymes responsables de la transformation de l’ovalbumine.

3.4 Préciser la voie d’absorption des produits issus de la digestion de l’ovalbumine et flécher leur parcours sur le schéma du document 2.

4. EXPRESSION DE L’INFORMATION GENETIQUE : SYNTHESE PROTEIQUE.   (2 points)

Après leur absorption les acides aminés parvenant aux tissus constituent une matière première indispensable à la synthèse des protéines cellulaires. La fabrication de ces protéines est déterminée par des gènes.

4.1 En se reportant au document 3, identifier et localiser dans la cellule les deux premières étapes (1 et 2) de la synthèse des protéines.

4.2 Nommer les molécules A à E et l’organite F.

4.3 Préciser sur quelle molécule se situent les gènes.

4.4 Une séquence de la molécule citée précédemment est présentée ci dessous.
brin transcrit : TAC TGG GTT CCG AGA GAC CTC ACT
A l’aide du document 5 écrire la séquence d’acides aminés correspondante.
Justifier la réponse en détaillant la méthode suivie.

5. ETUDE D’UNE MALADIE HEREDITAIRE : LA PHENYLCETONURIE.   (2 points)

Les acides aminés assimilés par les cellules empruntent différentes voies métaboliques. La phénylcétonurie est une maladie héréditaire rare qui est due à un dérèglement de l’une de ces voies.
Chez le sujet malade, l’enzyme responsable de la transformation de la phénylalanine est absente du fait d’une mutation touchant le gène codant pour sa fabrication. Par conséquent,  la phénylalanine s’accumule dans la circulation sanguine et entraîne un important retard intellectuel et psychomoteur.

En analysant l’arbre généalogique fourni dans le document 4 :

5.1 Identifier le mode de transmission de la maladie (dominant ou récessif). Justifier la réponse.

5.2 Préciser si le gène malade est porté par un autosome ou un chromosome sexuel (X ou Y). Justifier la réponse.
Conventionnellement on représentera les allèles par les initiales de sain et phénylcétonurie.

5.3 Ecrire les génotypes des individus II.1 et II.2. Indiquer la probabilité pour ces parents d’avoir des enfants malades.

5.4 Ecrire les génotypes des enfants III.1 et III.3.