Baccalauréat SMS - Sujets de Biologie Humaine

Session 2005 Nouvelle Calédonie

(10 points)

1. LA CIRCULATION SANGUINE (2,5 points)

Le document 1 est une représentation schématique de la circulation générale et de la circulation pulmonaire

1.1 Définir circulation générale et circulation pulmonaire puis indiquer leurs rôles respectifs.

1.2 Reporter sur la copie le nom des vaisseaux numérotés de 1 à 12.

1.3 En utilisant les couleurs conventionnelles, flécher le sens de la circulation du sang dans les différents vaisseaux. Préciser la signification des couleurs utilisées.

2. LES VARIATIONS DE LA PRESSION SANGUINE (2,5 points)

Le document 2 représente les variations de la pression sanguine (2a) ainsi que celles de la vitesse du sang (2b) dans l'ensemble du système circulatoire.

2.1 Définir les termes "pression systolique" et "pression diastolique" puis donner leur valeur respective dans l'aorte.

2.2 Analyser les variations de la pression sanguine dans les différents vaisseaux.

2.3 Compte-tenu des valeurs de pression observées au niveau veineux, expliquer le mécanisme du retour veineux au coeur, en particulier pour la partie basse du corps.

2.4 Analyser les variations de la vitesse du sang dans les différents vaisseaux de la circulation générale. Indiquer la conséquence de la vitesse du sang au niveau capillaire.

3. LES ÉCHANGES GAZEUX PULMONAIRES (2 points)

3.1 Donner les différentes formes de transport de l'O2 dans le sang. Préciser la principale forme de transport.

3.2 Donner les différentes formes de transport du CO2 dans le sang. Préciser la principale forme de transport.

3.3 Le document 3 représente les valeurs de pressions partielles en dioxygène et en dioxyde de carbone à différents niveaux.

3.3.1 Reporter les valeurs du document 3 sur le schéma du document 4.
3.3.2 En déduire le sens des échanges gazeux et expliquer ce phénomène
3.3.3 Indiquer par des flèches le sens de circulation du sang sur le schéma du document 4

3.4 Citer deux facteurs favorisant ces échanges au niveau pulmonaire et tissulaire.

4. L'HORMONE ANTIDIURÉTIQUE (3 points)

Chez l'homme, la pression osmotique est en partie régulée par l'hormone antidiurétique (ou ADH) appelée encore vasopressine.

4.1 Donner l'origine de cette hormone.

4.2 Indiquer son rôle au niveau du rein.

4.3 La vasopressine (ou ADH) est un peptide de neuf acides aminés. Le document ci-dessous indique la séquence des bases de la molécule d'ADN codant pour cette hormone (il s'agit du brin transcrit).

Sens de lecture

A C G A T G A A G G T C T T G A C G G G T T C T C C T

4.3.1 Écrire la molécule d'ADN complète correspondant à ce fragment.
4.3.2 Nommer les deux étapes permettant, à partir de cette séquence de bases, la synthèse de la vasopressine (ou ADH)
4.3.3 Localiser dans la cellule chacune de ces étapes.
4.3.4 En utilisant le tableau du code génétique (document 4) et en justifiant la façon de procéder, déterminer la séquence des neuf acides aminés constituant la vasopressine (ou ADH)