Baccalauréat SMS - Sujets de Biologie Humaine

Session 2005 Antilles-Guyane

(10 points)

Corrigé

1. LES ECHANGES GAZEUX RESPIRATOIRES .  (3,5 points)

1.1. Reporter les légendes 1 à 12 du document 1.

1.2. Indiquer par des flèches le sens de la circulation du sang dans les vaisseaux et cavités cardiaques.

1.3. Compléter les encadrés A, B, C, D, E et F du schéma du document 1 (à rendre avec la copie) en reportant les valeurs de PO2 et PCO2 à l’aide du tableau suivant.

 

Alvéoles pulmonaires

Sang hématosé

Sang
Non hématosé

Tissus

PO2 en KPa

13

13

5,3

< 5,3

PCO2 en KPa

5,3

5,3

6

>6

1.4. Justifier les expressions « sang hématosé » et « sang non hématosé ».

1.5. Expliquer le mécanisme des échanges gazeux respiratoires au niveau alvéolaire et au niveau tissulaire, à l’aide des valeurs ci-dessus.

1.6. Représenter par des flèches le sens des échanges gazeux au niveau pulmonaire et tissulaire.

2. TRANSPORT DU DIOXYGENE PAR lE SANG. (3 points)

2.1. Reporter sur la copie les légendes numérotées de 1 à 4 du frottis sanguin du document 2.

2.2. La cellule 1 du document 2 est riche en hémoglobine. Représenter schématiquement cette molécule en précisant ses différents composants.

2.3. Ecrire l'équation chimique de fixation de l'oxygène sur l'hémoglobine. Indiquer sur quelle partie de l'hémoglobine se fixe l'oxygène.

2.4 Le graphique présenté sur le document 3, représente la variation du pourcentage de saturation de l'hémoglobine en dioxygène en fonction de la pression partielle en dioxygène dans le sang.

2.4.1. Analyser cette courbe.

2.4.2. Dans la circulation générale, la pression partielle du dioxygène dans le sang artériel est de 13 kPa et dans le sang veineux de 5,3 kPa. A l'aide du document 3, déterminer entre quelles valeurs varie le pourcentage de saturation en dioxygène de l'hémoglobine.
Préciser l'intérêt de cette variation du pourcentage de saturation en dioxygène de l'hémoglobine.

3. INFLUENCE DU TABAGISME SUR LE TRANSPORT DU DIOXYGENE PAR LE SANG. (1 point)

L’analyse de la fumée du tabac montre entre autres constituants :
- diverses particules fines,
- de la nicotine,
- du monoxyde de carbone (CO),
- des molécules irritantes multiples.

On compare chez un fumeur et un non fumeur le pouvoir de transport du dioxygène par l’hémoglobine (Hb). Les résultats sont consignés dans le tableau ci-après.

 

mL O2/g d’Hb

mL CO/L de sang

Non fumeur

1,33

2,8

Fumeur léger

1,28

5,0

Gros fumeur

1,21

22,0

3.1. Analyser les résultats du tableau ci-dessus.

3.2. Sachant que le CO se fixe sur la même partie de l’hémoglobine que l’O2, présenter l’influence du tabac sur le transport du dioxygène par l’hémoglobine. 

4. LA TRANSMISSION DE LA GRANULOMATOSE CHRONIQUE. (2,5 points)

La granulomatose chronique est une maladie génétique marquée par des infections bactériennes graves, consécutives à un dysfonctionnement des phagocytes.
Le document 4 représente l’arbre généalogique d’une famille où l’on retrouve la maladie.

4.1.Préciser si l’allèle responsable de la maladie est dominant ou récessif. Justifier la réponse.

4.2. Sachant que cet allèle est lié à chromosome sexuel, préciser le gonosome responsable. Justifier la réponse.

4.3. Donner les génotypes de M. D, Mme D et de l’enfant III-4. Justifier les réponses.

4.4. M. D et Mme D attendent un cinquième enfant. Indiquer la probabilité pour ces deux parents d’avoir un autre enfant malade. Justifier la réponse.