Baccalauréat SMS - Bac Blanc - Colmar

Bac Blanc 1998 - Sujet de Biologie Humaine

Terminale SMS Lycée Blaise Pascal Colmar

Première partie : LE MILIEU INTÉRIEUR (40 points)

1. Les éléments figurés du sang (11 points)

La figure 1A représente le schéma d'une coupe transversale de capillaire sanguin normal

1.1. Indiquez sur la copie les noms des éléments a, b, c et d

1.2. Quel est le principal constituant des éléments a ?
Indiquez à l'aide d'un schéma la structure de ce constituant, et précisez son rôle

2. Les défenses naturelles de l'organisme (13 points)

À la faveur d'une blessure, le revêtement cutanéo-muqueux étant franchi par les bactéries, il s'ensuit une réaction locale au point d'inoculation

2.1. Donnez le nom de cette réaction

2.2. Par quels signes se traduit-elle ?

2.3. Les phénomènes sont représentés par les schémas 1B et 1C. Décrivez-en succinctement les étapes successives.

3. Les défenses acquises de l'organisme (16 points)

Souvent, l'infection ne peut pas être endiguée au foyer d'inoculation. L'organisme va répondre à la pénétration d'antigènes par des défenses spécifiques dont certaines sont la production d'anticorps.

3.1. Définissez

3.2. Nature des cellules intervenant dans la production d'anticorps

Un rat sain produit des anticorps, suite à l'injection d'un antigène.
On sépare des souris fortement irradiées et thymectomisées en 4 lots, et on les soumet aux expériences consignées dans le tableau ci-dessous

Remarques :
- L'irradiation détruit les cellules-souches de toutes les cellules sanguines de la moelle osseuse
- La thymectomie empêche la maturation des lymphocytes T

Souris irradiées et thymectomiséesau temps 0
temps 0 + 1 jour
temps 0 + 30 jours
temps 0 + 45 jours
lot A
-
injection d'antigène
pas de production d'anticorps
lot B
injection de cellules thymales de souris saine
pas de production d'anticorps
lot C
injection de cellules de moelle osseuse de souris saine
production d'une faible quantité d'anticorps
lot D
injection de cellules thymales et de moelle osseuse
production d'une quantité normale d'anticorps

Analysez et interprétez ces expériences

 

Deuxième partie : GÉNÉTIQUE MOLÉCULAIRE ET HÉRÉDITÉ (40 points)

1. Génétique moléculaire (20 points)

On a pu montrer, grâce à la technique d'électrophorèse, l'existence chez certains individus de deux types d'hémoglobine : l'hémoglobine normale (Hb A) et l'hémoglobine modifiée (Hb S)

On vous donne le début de la séquence du brin transcrit de l'ADN responsable de la synthèse de chacune des hémoglobines.

pour Hb A : (TAC) CAC GTG GAC TGA GGA CTC CTC TTC AGA...
pour Hb S : (TAC) CAC GTG GAC TGA GGA CAC CTC TTC AGA...

1.1. Donnez les séquences d'ARN messager correspondantes ; justifiez la réponse.

1.2. À l'aide du code génétique donné par le document 2, donnez les séquences d'acides aminés correspondantes.

1.3. Comparez les séquences d'acides aminés et en déduire ce qui différencie les deux hémoglobines.

2. Hérédité (20 points)

La drépanocytose est une maladie héréditaire se manifestant par une anémie grave avec signes cliniques et paracliniques. Elle est aussi appelée anémie falciforme. Elle est due à la présence de globules rouges déformés contenant de l'Hb S.
La synthèse de l'hémoglobine est codée par deux gènes allèles, nommés A et/ou S.
L'allèle S détermine à l'état homozygote une très forte mortalité infantile.
À l'état hétérozygote (allèle S et allèle A), une anémie légère est détectée par des examens paracliniques mais l'état général du sujet du sujet est normal. On parle ici de codominance des deux allèles. Le document 3 donne l'arbre généalogique d'une famille dont certains membres ont été atteints d'anémie falciforme.

2.1. D'après l'étude de ce document, précisez si la transmission de ce gène est liée au sexe. Justifiez la réponse.

2.2. Établissez les génotypes des individus suivants : I1, I2, II6 et III6. (Utilisez les dénominations A et S pour les allèles respectifs)

2.3. Donnez le(s) génotype(s) possible(s) du sujet III10.