Baccalauréat SMS - Bac Blanc - Colmar

Bac Blanc 2001 - Sujet de Biologie Humaine

Terminale SMS Lycée Blaise Pascal Colmar

L'alcoolisme et ses conséquences

Le tiers des accidents de la route est imputable à l'alcoolisme. En effet, l'alcool a une action néfaste sur le système nerveux, en particulier sur la vigilance du sujet, mais il a aussi d'autres conséquences sur l'organisme.

1. L'alcool ingéré par un individu entraîne des modifications de l'homéostasie du milieu intérieur (14 points)

Le document 1 schématise les différents compartiments liquidiens de l'organisme

1.1. Noter sur la copie

1.2. Donner la définition de l'homéostasie

2. La pénétration de l'alcool dans l'organisme (16 points)

L'alcool ingéré n'est pas transformé au cours de son trajet dans l'appareil digestif. Il franchit tel quel la paroi de l'estomac et de l'intestin grêle

2.1. Donner le nom et le principe de ce phénomène.

2.2. Faire le schéma légendé d'une villosité intestinale et de sa vascularisation. Situer sur ce schéma la lumière intestinale. Indiquer comment cette structure favorise le phénomène nommé en 2.1.

2.3. L'alcool passe ensuite directement dans le foie où il est partiellement transformé. Préciser la voie empruntée par l'alcool pour atteindre le foie.

3. Incidence de la consommation d'alcool sur la glycémie (23 points)

3.1. Structure du pancréas

3.1.1. Le document 2 représente un schéma d'une coupe du pancréas vue au microscope photonique. Donner sur la copie les légendes des numéros 1 à 4.
Le pancréas est une glande mixte. Justifier cette dénomination.
3.1.2. Indiquer la fonction respective des cellules a et b.

3.2. Étude expérimentale sur le rat

On injecte à un lot de rats témoins des doses croissantes d'insuline et à un deuxième lot de rats les mêmes doses d'insuline et de l'alcool. On fait ingérer à ces rats du glucose marqué au carbone 14. Puis on dose chez ces animaux la quantité de glycogène hépatique radioactif formé en fonction des doses d'insuline injectées. Les résultats de ces dosages sont donnés sur le document 3.

3.2.1. Analyser et interpréter la courbe A du document 3. Préciser le rôle de l'insuline et son mode d'action sur les hépatocytes
3.2.2. En comparant la courbe B avec la courbe A, conclure quant à l'influence de l'alcool sur la glycémie.

3.3. On observe des effets similaires chez l'homme. Sachant que, de plus, l'alcoolique chronique est un malade en état de malnutrition, justifier l'hypoglycémie fréquemment observée chez ces intoxiqués.

4. Alcoolisme et hémostase (27 points)

4.1. Donner la définition de l'hémostase

4.2. Nommer les éléments cellulaires du sang responsables de ce phénomène, et préciser leurs rôles

4.3. On prélève du sang frais et on le place dans deux flacons F1 et F2. Le flacon F1 contient de l'oxalate de potassium. Au bout de 24 heures les deux flacons présentent l'aspect schématisé dans le document 4.

4.3.1. Donner les noms des fractions numérotées de 1 à 4 du document 4, et nommer le phénomène observé dans chacun des flacons.
4.3.2. Afin d'étudier le phénomène observé dans le flacon F2, on réalise une série de quatre expériences dont les résultats sont consignés dans le tableau suivant:

tube
contenu
phénomène
étudié
1
fraction 1
-
2
fraction 1 + calcium en excès
+
3
fraction 2 + calcium en excès
-
4
fraction 3 + calcium en excès
-

le signe + signifie que le phénomène apparaît
le signe - signifie qu'il n'apparaît pas

  • Analyser et interpréter ces résultats. Conclure.
  • Déduire le rôle de l'oxalate de potassium

4.4. La dernière étape de l'hémostase peut être résumée par le schéma fonctionnel du document 5. Reproduire ce document sur la copie en donnant le nom des substances A, B, C et D.

4.5. Certains alcooliques chroniques présentent une prothrombinémie et un taux de fibrinogène sanguin inférieurs à la normale. Déduire les conséquences de l'alcoolisme sur l'hémostase.